Que veut dire B.R.F en jardinage ?

Salut les potagistes amateurs ou aguerri, aujourd’hui je vais vous expliquer ce qu’est le B.R.F.

On désigne par l'acronyme BRF (Bois Raméal Fragmenté) une méthode consistant à broyer des branches pour améliorer le sol. Les fragments de rameaux et de petites branches épandus puis incorporés au sol le régénèrent naturellement.

Le B.R.F est une méthode exploitée depuis longtemps au Canada, mais qui ne fait parler d'elle que depuis peu en France.

A l'aide d'un broyeur de végétaux, le jardinier va broyer les branches encore vertes car fraîchement coupées, et les incorporer au sol. C'est alors un véritable "transfert de fertilité" qui s'opère, avec un grand nombre d'avantages, parmi lesquels l'absence d'apports d'engrais de synthèse dans le sol, et la limitation voire la suppression de l'arrosage. Le B.R.F est issu des rameaux de l'arbre qui sont fragmentés (broyés) puis épandus et incorporés aux premiers centimètres du sol. Les rameaux de bois vert (branches de petites sections inférieures à 7cm de diamètre) sont riches en nutriments, sucres, protéines.

Le B.R.F est une accélération du processus pédogénétique en œuvre dans les forêts. C'est une nourriture naturelle pour le sol qui permet de limiter le besoin en eau, le recours aux biocides, et aux traitements phytosanitaires, ainsi que le travail du sol. Lorsque l'on étudie le sol de plus près on se rend compte que l'on a affaire à un écosystème complexe qui se régule lui-même.

L'incorporation de B.R.F apporte la croissance d'une chaine alimentaire complexe depuis l'apparition de champignons jusqu'aux vers de terre. Le travail de ces derniers est très bénéfique : ils remontent tous les ans 2cm de terre à la surface, ils aèrent le sol et augmentent sa capacité de drainage. La formation d'humus est accélérée tandis que l'érosion des sols est fortement réduite. Un mètre cube de B.R.F stocke 350 litres d'eau comme une éponge. Plus tard, l'humus créé à partir du B.R.F augmentera fortement la capacité de rétention du sol en eau.

Avec le B.R.F ont a constaté les améliorations suivantes :

  1. Augmentation significative des rendements

  2. Réduction des besoins en eau des cultures avec une nette augmentation de la résistance à la sécheresse ou au gel

  3. Réduction de la flore adventice ("mauvaises herbes")

  4. Correction du pH vers la neutralité

  5. Contrôle du parasitisme de nombreux insectes, nématodes...

  6. Diminution des maladies cryptogamiques. (Aussi appelée maladie fongique, est une maladie causée par des champignons parasitaires filamenteux chez la plante)

  7. Augmentation de la teneur en matière organique des sols

  8. Limitation des pertes d'azote par lessivage (diminution de la pollution des nappes phréatiques)