Les purins 3ème partie …

Hé les amis (es) jardiniers, futurs jardiniers ou même non jardiniers mais qui aiment la nature. Aujourd’hui je vais vous parler de la 3ème partie sur les purins, le purin d’ortie. La recette du purin d’ortie est très simple il est indispensable à tout bon jardinier à tendance écolo et employé bien sûr aussi en permaculture. Pourquoi ? Tout simplement parce que le purin d’ortie est à la fois un engrais naturel (riche en azote (N), il favorise donc la croissance des végétaux tout en les rendant plus résistant aux maladies) est un insecticide naturel contre les insectes et autres bestioles indésirables au jardin ! Il permet aussi d’accélérer la décomposition du compost.

Nez sensibles, prenez garde : le purin d’ortie a une odeur plutôt repoussante …

Comme tous les engrais naturels , le purin d’ortie a failli être interdit en 2006. Depuis, le Décret numéro 2016- 532 du 27/4/2016 relatif à la procédure d’autorisation des substances naturelles à usage biostimulant reconnaît ces plantes comme des « biostimulant » et non plus comme des « produits à usage phytopharmaceutique ».Et l’arrêté du 27/4/2016 établit la liste des substances naturelles un usage biostimulant .


La recette du purin d’ortie:

1. 1 kilo de jeunes orties non montées en graines, que vous hacherez grossièrement.

2. 10 litres d’eau virgule dans lequel vous ferez macérer les orties hachées

Ne pas utiliser de contenants métalliques, préféré le plastique.


La durée de macération à une température d’environ 18 ° varie salon l’utilisation souhaitée :

  1. 24 à 48 heures pour l’utiliser en insecticide et fongicide

  2. 15 jours pour l’utiliser en engrais ou en activateur de croissance : Dans ce cas, la macération ne doit plus émettre de bulles lorsqu’on l’a remis , sinon la fermentation n’est pas achevée.


Utilisation du purin d’ortie

Avant d’utiliser le purin d’ortie, il vous faut le filtrer, plus ou moins finement selon que vous répandrez à la pomme d’arrosoir ou au pulvérisateur. S’agissant d’un mélange très concentré , il est conseillé de le diluer, notamment pour une utilisation insecticide( 1 pour 5 à 20)

Le purin d’ortie s’utilise au printemps lorsque les végétaux sont en pleine croissance ou à la fin de l’été quand les plantes font leurs réserves d’hiver.

Pour le conserver plusieurs semaines voire 1 an, il faut le filtrer finement , le mettre dans des bouteilles fermées de façon totalement hermétique, stocker dans un endroit frais.

ci contre et de chaque coté le purin d’ortie seul prêt a l’emploi ou les 3 bidons dont la consoude et la prêle pour ceux qui n’en trouve pas ou n’ont pas le temps d’en chercher dans la campagne .





voila pour l’article d’aujourd’hui en trois parties , il y a bien sur d’autres recettes de purins dont je parlerais bientôt , bonne lecture et bonne journée a tous


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout