Et si on parlait des cobées en cette saison !

Salut les potagistes amateurs ou aguerris, aujourd’hui si on parlait des cobées en cette saison. Avec leurs belles fleurs vert crème et pourpre en forme de clochettes, les cobées donnent une agréable touche de nostalgie romantique au jardin. Découvrez ces grimpantes à croissance rapide !


Les clochettes colorées et parfumées des cobées

Cobaea scandens est une grimpante pleine de vigueur qui peut enrouler ses tiges volubiles et ses vrilles sur plus de 7 mètres de haut. Le feuillage, composé de feuilles à 4 ou 6 folioles, est exubérant, tant et si bien qu'il peut devenir encombrant, en cachant tout ou partie de la floraison. Celle-ci démarre, lorsqu'elle est cultivée comme une annuelle (c'est-à-dire dans une grande partie de la France), vers la fin du mois de juillet. Mais cultivée comme une vivace, sous climat doux, elle offre ses premières fleurs dès le mois de mai.

Ce sont de belles et grosses fleurs campanulées, dont l'extrémité des pétales soudés s'ouvre vers l'extérieur, laissant sortir les longues étamines blanches. D'abord vert-crème, elles prennent petit à petit une couleur violet-pourpre.


Comment utiliser les cobées ?

La croissance rapide des cobées permet à ces frileuses d'être cultivées comme des plantes annuelles. Romantiques et très décoratives, elles sont intéressantes pour occuper un treillis, grimper sur une tonnelle ou camoufler un mur disgracieux, et se mêlent facilement à d'autres grimpantes, comme un houblon et ses cônes vert pâle ou un rosier liane aux roses blanches.

Le petit plus : les cobées se cultivent également en pots ou jardinières ; cela permet de leur faire passer l'hiver dans une véranda.


Culture du cobée

Les cobées sont florifères pourvu que vous leur fournissiez un tant soit peu d'attention. La première des choses est de les planter sous les rayons chauds du soleil et à l'abri des vents. Un sol ordinaire convient, mais il doit être frais. Les arrosages doivent être réguliers, et la mise en place d'un paillis est recommandée.

Conseil : pour les cultures en pot, apportez de l'engrais liquide toutes les deux semaines. Evitez les engrais trop azotés pour ne pas encourager le développement exagéré du feuillage.

Sous climat doux, les cobées restent en terre tout l'hiver. Ailleurs, elles sont détruites par le gel. Mais si vous les cultivez en pot, vous pouvez les rentrer dans une véranda au cours de l'automne. Réduisez alors les arrosages au strict minimum pour que le substrat ne s'assèche pas complètement. À la fin de l'hiver, taillez assez court.


Multiplication du cobée

Les cobées se sèment dès le mois de février, au chaud (15°C), après avoir mis à tremper les graines 24 h. La mise en place intervient au mois de mai. Espacez les plants de 50 cm environ.

À savoir : sous climat doux, les semis peuvent se faire directement en place, au cours des mois d'avril - mai.


Culture des cobées en pratique

Exposition : soleil

Sol : ordinaire, drainé

Végétation : vivace, cultivée souvent comme annuelle

Floraison : de juillet à octobre ; couleur violette (blanche pour Cobaea scandens 'Alba')

Rusticité : 0 C°


Dans ma boutique en ligne, vous trouverez également les différents outils et produits que j'utilise au jardin ou au potager (et d'autres) en cliquant ici :

https://www.amazon.fr/shop/unmondemerveilleuxenimage

En commandant, via ce lien, les produits de ma boutique (ou n'importe quel autre achat sur Amazon), vous soutiendrez ce blog sans aucun surcoût pour vous ! Merci

2 vues0 commentaire