Cultiver les 3 plantes bénéfiques au potager !

Salut les potagistes amateurs ou aguerris, aujourd’hui je vais vous expliquer pourquoi cultiver les plantes bénéfiques à votre potager ? on les appelle les 3 sœurs : ce sont les maïs, les haricots et les courges. La culture dite des trois sœurs consiste à rapprocher maïs, haricots et courges au potager. Cette association assure des effets bénéfiques importants et meilleure productivité...


Cultiver les trois sœurs

La mise en place de cette technique de culture est très simple. Le maïs, les haricots et les courges sont des plantes qui ont besoin de chaleur. Attendez que la terre soit bien réchauffée et que les dernières gelées soient passées (mai).

· Formez des buttes aplaties d'environ 25 cm, espacées de 50 cm en tous sens

· Semez des graines de maïs en poquets (environ 3) au sommet de chaque butte

· 10 jours après la germination, ne conservez que la pousse la plus vigoureuse de chaque butte et éliminez les autres

· Lorsque les plants de maïs atteignent environ 15 centimètres, semez 3 graines de haricots rame autour de chaque plant

· Une semaine plus tard, semez les courges au pied des buttes

· Laissez les 3 plantes sœurs pousser ensemble en attendant la récolte...


Les bénéfices de la culture des trois sœurs

· Le maïs, les haricots et les courges sont des plantes complémentaires. Cultivées ensemble, elles s'entraident et s'apportent mutuellement des effets bénéfiques. On parle de plantes "compagnes".

· Comme toutes les plantes de la famille des légumineuses, les racines des haricots produisent de l'azote grâce à une symbiose avec des bactéries. Les courges et le maïs profitent directement de cette fertilisation du sol

· Les tiges du maïs servent de tuteur aux haricots grimpants

· L'association de ces trois cultures permet d'optimiser l'espace dans le potager (gains de place)

· Le feuillage dense des courges crée un environnement favorable au niveau du sol : il empêche la prolifération des mauvaises herbes, il garde la fraîcheur et l'humidité pendant les périodes de chaleur, ce qui permet de limiter les besoins en arrosage, il protège le sol des pluies battantes qui lessivent les éléments fertiles. Enfin, les tiges épineuses des courges empêchent également les éventuels prédateurs herbivores de commettre des dégâts sur les cultures.


Une technique de culture ancestrale

Ce mode de culture 'des trois sœurs' est un héritage agricole des ethnies amérindiennes d'Amérique du Nord et d'Amérique centrale, qui l'associaient à une trilogie divine. Le peuple Maya en serait à l'origine. Traditionnellement, le maïs, les haricots grimpants et les courges sont les légumes de base de l'alimentation des Indiens.


Au Mexique, on observe un renouveau de cette technique appelée aujourd’hui « milpa », qui permet d'obtenir de bons rendements en limitant fortement l'utilisation des produits agrochimiques.


Mais on en trouve également des variantes dans d'autres régions du globe. En Chine, sur les contreforts de l'Himalaya, l'ethnie matriarcale Moso cultive les Trois sœurs de la même façon. Dans le Sud-Ouest de la France, on cultive depuis longtemps le haricot Tarbais avec le maïs. Ces « haricots-maïs » sont d'ailleurs réputés pour leur qualité et leur finesse.




Dans ma boutique en ligne, vous trouverez également les différents outils et produits que j'utilise au jardin ou au potager (et d'autres) en cliquant ici :

https://www.amazon.fr/shop/unmondemerveilleuxenimage

En commandant, via ce lien, les produits de ma boutique (ou n'importe quel autre achat sur Amazon), vous soutiendrez ce blog sans aucun surcoût pour vous ! Merci

14 vues0 commentaire