Comment réussir ses semis ?

Salut potagistes amateurs où aguerris aujourd’hui je vous parlais de comment réussir ses semis avec ses quelques conseils.

Le semis est la méthode la plus économique pour obtenir le plus grand nombre de plantes. De plus le choix de semences proposé est très vaste qu'il s'agisse de plantes ou de légumes je vous donne les techniques pour les réussir. À partir d’une petite graine il est possible d’obtenir une plante ornementale ou potagère.


1–semer toujours à la bonne époque.

Cela évite les soucis de lever et permet aux plantes d’être plus résistante. Pour cela regarder au dos du sachet la période indiquée afin de ne pas commettre d’erreur surtout si c’est du semi direct ou en pleine terre car certaines plantes craignent le froid !D'autres ont besoin d’écart de température entre le jour et la nuit, d’autres encore un certain nombre d’heures de luminosité. En respectant ce précepte vous mettez toutes les chances de votre côté.


2–faire tremper les graines

Placer les grosses graines une nuit dans de l’eau tiède juste avant le semi ; elles germeront plus facilement. Cette opération est aussi valable pour certaines fines graines comme celle du persil dont la levée est parfois aléatoire.


3–choisir le bon contenant.

Choisissez le bon contenant (terrine, caisson polystyrène, godet…) toujours percer en leur fond afin que l’eau s’évacue correctement, vous éviterait ainsi bien des échecs. Éviter les caissettes peu profonde, il est préférable d’avoir au moins 5 cm d’épaisseur de terre pour que les racines se développe bien.


4–choisir le bon mélange.

La qualité du substrat a son importance car il doit à la fois être bien drainant et riche. Choisissez un mélange « spécial semi » du commerce ou composé le vôtre à base de bon terreau et de sable de rivière 2/3 de terreau pour 1/3 de sable. Ce mélange permet aux graines de bien pousser dans le substrat qui ne retiendra pas l'eau en excès, mais en restant tout de même assez fertile pour partir sur de bonnes bases.,


5–Prévenir la fonte des semis.

Pour éviter la fonte des semis, une maladie cryptogamique qui décime les jeunes pousses à la levée, étalez une couche de charbon de bois pilé, ou un peu de poudre de cannelle à la surface du mélange. Vous pouvez aussi pulvériser les plantules avec une infusion de gousses d'ail dès la levée. Répétez l'opération chaque semaine


6- Semer avec méthode

Si vous semez de grosses graines, semez-les en poquets dans un pot ou en lignes bien espacées en terrine, il sera plus facile de les éclaircir ensuite.


7- Ne pas semer trop dru

Si vous devez semer de très petites graines, mélangez-les à un peu de sable pour réduire la densité du semis. Attention, certaines sources préconisent de semer avec des graines de couscous ! Mauvaise idée, surtout en pleine terre : cela attire directement les fourmis et les oiseaux qui feront un carnage dans vos semis !


8- Arroser avec délicatesse

Arrosez votre semis avec un pulvérisateur ou par trempage dans une bassine pour ne pas déplacer les graines.


9- Surveiller les semis

Veillez à ce que le substrat ne soit jamais détrempé ou trop sec, le juste milieu vous assurera la réussite. Attention, en contenant, le substrat sèche très vite, vérifiez souvent le taux d'humidité.


10- Éclaircir et repiquer au bon moment

Éclaircissez votre semis dès la levée pour éviter la concurrence avec les plantes qui resteront en place. Ensuite ne tardez pas à les repiquer en godets individuels pour qu'elles aient un maximum de chances de s'épanouir.

11 vues0 commentaire