Arrosage et paillis : comment arrosé une fois le paillage en place ?

Le paillis évite le désherbage chimique

En effet, le paillage empêche la lumière du soleil d’arriver sur la surface du sol, ce qui stoppe l’apparition des mauvaises herbes.


Pailler pour réduire l’arrosage

L’un des nombreux rôles du paillage est de limiter les arrosages, un avantage non négligeable. En effet, sur un sol nu, l’effet d’évaporation est 3 fois plus élevé comparé à un sol paillé. De plus, grâce au paillage, les plantes et leurs racines transpirent moins, notamment en période estivale. Effectivement, il permet d’absorber l’eau et de conserver l’humidité du sol. Le paillage est alors une solution parfaite pour faire des économies d’eau.


Paillage : comment arroser son jardin ?

Pour un arrosage manuel d’un sol paillé (avec un arrosoir), la règle est toujours la même que pour un sol non paillé. C’est-à-dire qu’il faut enfoncer un doigt dans la terre pour distinguer si cette dernière est encore humide ou sèche. Si le sol est sec, un arrosage est alors recommandé. Que ce soit pour les plantes en pot ou en terre, il est préférable de les arroser le matin.

Toutefois, il existe encore différentes solutions qui permettent d’arroser un jardin paillé, dont :

L’utilisation d’un tuyau microporeux ou goutte a goutte

Le tuyau microporeux tout comme le goutte a goutte est un système d’arrosage économique qui s’adapte à un jardin paillé. Il s’installe après un bon désherbage et avant la mise en place du paillage. Le tuyau se retrouvera ainsi dans la paille et augmentera l’efficacité d’arrosage.

L’utilisation de bouteilles réservoirs

Cette technique consiste à se munir d’une bouteille en plastique, à percer de petits trous au niveau de son bouchon, à découper son fond et à enfoncer son goulot dans la terre à environ 15 cm de la plante. Il ne reste plus qu’à remplir la bouteille avec de l’eau à travers son fond découpé et à laisser l’eau s’irriguer en douceur. N’oubliez pas de remettre le paillage autour de la bouteille renversée pour une meilleure stabilité.


L’utilisation d’oya

Une oya (pot ou marmite en espagnol) est un diffuseur d'eau en argile microporeuse, à planter ou à enterrer, avant la mise en place du paillage, elles sont de différentes tailles, car elles diffusent sur un certain rayon autour de son emplacement.

39 vues0 commentaire